in

5 choses à savoir sur les jeux de la francophonie

Les 8e Jeux de la Francophonie ont débuté vendredi 21 Juillet à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Ils dureront jusqu’à la fin du mois. Mais en quoi consiste exactement cette manifestation? La réponse en 5 points:

1. Des Jeux organisés tous les quatre ans

Initiés en 1989 avec pour principaux objectifs de favoriser les échanges entre jeunes francophones et contribuer à la promotion de la langue française, les jeux de la francophonie sont organisés tous les 4 ans.  Après le Maroc (1989), la France (Paris, 1994), Madagascar (1997), le Canada-Québec (2001), le Niger (2005), le Liban (2009) et encore la France avec Nice en 2013, c’est au tour d’Abidjan d’accueillir cet événement.

2. Des Jeux pour la jeunesse

Les Jeux sont exclusivement réservés aux jeunes de moins de 35 ans inclus. Les limites d’âges varient ensuite en fonction des différentes épreuves.  Ainsi par exemple, le tournoi de foot n’est réservé qu’aux moins de 20 ans. Cette compétition offre ainsi à la jeunesse francophone l’occasion de montrer ses talents, parfois pour la première fois, et de vivre une expérience inoubliable.

3. Des Jeux organisés en alternance dans un pays du « Sud » et un pays du « Nord »

Les Jeux de la Francophonie ont la particularité d’être accueillis au moins une fois sur deux dans un pays en développement, permettant ainsi de le mettre en valeur et de lui donner l’occasion d’organiser un événement d’envergure alors que la quasi-totalité des compétitions internationales se déroulent dans des pays du Nord ou « développés ».

4. Des épreuves sportives… Mais également culturelles

Lors des Jeux de la francophonie, on retrouve des grandes disciplines sportives communes aux autres grandes manifestations. Celles-ci sont d’ailleurs régies par les règlements des fédérations internationales et intégrées au calendriers des Fédérations et les résultats des compétions sont enregistrés et publiés. Mais les Jeux de la Francophonie ce sont également des épreuves culturelles tels que l’Art de rue (Hip Hop, marionnettes géantes, etc.), les arts visuels (peinture, sculpture, etc), les contes, la littérature ou encore la photographie.

5. Des jeux sous le signe de la coopération et de la solidarité

Lorsque les jeux ont lieu dans un pays en développement, les autres pays se montrent solidaire avec celui-ci et contribuent notamment à des projets de grande envergure qui touchent à la construction ou à la réfection des équipements sportifs, culturels, routiers et d’hébergement de la ville hôte. Ces équipements pérennes participent à changer le paysage, à améliorer la vie des citoyens et à valoriser le secteur touristique.

Written by Lamyae Benjelloun

Lamyae Benjelloun

Etudiante marocaine en troisième année en Information - Communication à l'Université Lumière Lyon 2, ma passion pour l'écriture se manifesta dès le plus jeune âge.

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

15 constructions pour découvrir la diversité de l’architecture africaine

Samsung accusé d’avoir plagié un créateur et un photographe ivoiriens