in ,

5 faits qui prouvent que la reine Nzinga était une vraie badass

On sait désormais de qui le personnage de Daenerys Targaryen tient son charisme

Connue sous différents noms – Mbande, Njinga Mbandi puis Anna Nzinga ou Anna de Sousa Nzinga après sa conversion – Nzinga est une reine qui a longtemps gouverné les royaumes du Ndongo et du Matamba qui deviendraient un jour l’Angola, tenant tête aux Portugais. Fine diplomate, habile négociatrice et redoutable stratège, Nzinga opposa une résistance tenace aux projets coloniaux portugais dans la région et ce jusqu’à sa mort, en 1663.

1. C’était une femme de caractère

Lorsque la souveraine arrive pour négocier avec le vice-roi du Portugal et qu’on lui présente le bout de paillasse où elle est censée s’asseoir tandis que le vice-roi est dans un fauteil, celle-ci demande à une de ses suivantes de s’accroupir et s’assied sur elle. Elle montre ainsi ainsi au vice-roi du Portugal qu’elle n’est pas venu prêter allégeance mais bel et bien pour négocier d’égal à égal.

Extrait de la Bande dessinée « NZINGA, reine du NDONGO et du MATAMBA » – Série UNESCO Femmes dans l’histoire de l’Afrique

2. Elle avait un sens aigu des tactiques militaires

La reine Nzinga privilégiait les tactiques de guérilla: elle attaquait en particuiliers de nuit pour surprendre l’adversaire. En trente ans de guerre, elle parvint à déjouer tous les pièges destinés à la capturer.

L’actrice Lesliana Pereira, dans le film NJINGA Rainha De Angola

3. C’était une redoutable stratège

Décidée à forcer les portugais à respecter les accords qu’elle signe avec eux, elle exploite les rivalités entre européens et forge notamment une alliance stratégique avec les hollandais qui ont conquis Luanda en 1641. Nzinga signe ainsi une alliance punitive et défait l’armée portugaise en 1647.

4. C’était une diplomate exceptionnelle

Njinga Mbandi avait une parfaite connaissance des enjeux religieux et commerciaux. Elle utilisa souvent la promesse de la conversion des peuples du Ndongo au christianisme comme élément de négociation avec les Portugais. Elle-même s’était fait baptiser en 1623, lors de sa visite à Luanda, afin de raffermir ses liens avec le Portugal.

Extrait de la Bande dessinée « NZINGA, reine du NDONGO et du MATAMBA » – Série UNESCO Femmes dans l’histoire de l’Afrique

5. C’était une féministe dans l’âme

La rumeur dit que Njinga Mbandi s’est officiellement proclamée « homme » et qu’elle a décrété qu’elle ne prendrait jamais de roi. Ce qui ne l’a pas bien sûr empêché d’avoir de nombreux concubins.

Retrouve Palabre sur Facebook

Ecrit par La rédaction

La rédaction

Palabre est média décalé qui raconte l'Afrique, ses diasporas et ses cultures sur un autre ton. Coups de coeurs, influences, inspirations, asseyez-vous.

On valide ou pas?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

20 tweets hilarants qui illustrent la vie au quartier

5 comportements sur Facebook à laisser en 2017