in

OMG

8 sons qui sont en fait des samples (ou copies) de sons africains

James Brown – Hustle

Nous sommes en 1975, le grand James Brown effectue une tournée qui l’emmène au Cameroun. Lors de celle-ci, la star afro-américaine rencontre André-Marie Tala, un artiste et guitariste camerounais aveugle. Ce dernier lui fait écouter son dernier titre, « Hot Koki » et lui file même une copie de l’enregistrement pour lui donner un aperçu de la musique camerounaise. Deux ans plus, le « parrain » sort le titre « Hustle » avec la même mélodie, le même rythme et les mêmes arrangements. Seules les paroles – qui sont anglais – changent.

André-Marie Tala et son label, Fiesta Record s’arme alors d’une équipe d’avocats qui engagent une poursuite aux États-Unis. Après une longue bataille qui va durer près de quatre ans, la justice américaine finit par conclure le plagiat de James Brown. André-Marie Tala confiera que la compensation financière lui a surtout permis de rémunérer ses avocats mais que ce fut une belle victoire sur le plan éthique.

 

La version originale:

André-Marie Tala – Hot Koki

Written by La rédaction

La rédaction

Palabre est média décalé qui raconte l'Afrique, ses diasporas et ses cultures sur un autre ton. Coups de coeurs, influences, inspirations, asseyez-vous.

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 2

Upvotes: 1

Upvotes percentage: 50.000000%

Downvotes: 1

Downvotes percentage: 50.000000%

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

Cameroun: 10 expressions locales qui prennent un tout autre sens en France

OXOSI : nouvelle plateforme dédiée aux créateurs africains