in ,

C'est doux dèh! OMG

Être noir et musulman: un photographe réalise une série de portraits inspirée du hashtag #BeingBlackAndMuslim

Que signifie être noir.e et musulman.e? C’est la question qu’explore Bobby Roger, jeune photographe de 24 ans, musulman, à travers sa série de portraits intitulée #BeingBlackAndMuslim (être Noir et Musulman). Son travail s’inspire lui-même du hashtag #BeingBlackAndMuslim qui a émergé pour la première fois sur les réseaux sociaux en 2014 puis en 2017, à l’initiative de la Muslim Anti-Racism Collaborative (MuslimARC).

En se servant de l’art comme moyen de diffusion, Bobby Roger aborde ainsi la question de l’identité lorsqu’on appartient à deux communautés stigmatisées et par conséquent lorsque l’on subit simultanément plusieurs discriminations dans une société. Le photographe engage la conversation sur « l’invisibilisation » des noir.e.s musulman.e.s, pourtant majoritaires au sein de la communauté musulmane aux Etats-Unis.

« Je visitais des profils et je remarquais que les membres de différentes diasporas tweetaient à propos des mêmes difficultés, où qu’ils soient dans le monde. Ils partageaient le même sentiment, à savoir que si être noir et musulman est une bénédiction, c’est aussi épuisant. J’ai immédiatement ressenti l’envie de les photographier pour raconter leurs histoires. »

Bobby Rogers.

© Bobby Rogers  » Être Noir et Musulman – « Abeed (esclave/serviteurs) n’est pas une insulte raciale, nous sommes tous des esclaves (serviteurs) d’Allah, alors pourquoi l’utilise-t-on seulement pour décrire les personnes noires? »

Parmi les premiers musulmans arrivés aux Etats-Unis, figurent des esclaves africains. En effet, parmi les hommes et les femmes déportés du Continent Noir, 10 à 15% étaient déjà musulmans. Malgré ce pan important de l’histoire américaine, bon nombre de musulman.e.s noir.e.s ont encore ce sentiment légitime que leurs identités convergentes sont négligées dans les conversations sur le racisme et l’islamophobie.

« Avec ma série, je veux montrer à la société que les musulmans noirs ont toujours fait partie intégrante de l’histoire américaine, ainsi que de l’histoire islamique », a déclaré Rogers. A travers ses clichés, l’artiste souhaite sensibiliser aux défis auxquels sont confrontés les musulman.e.s noir.e.s en appartenant à deux des groupes les plus marginalisés. Il espère ainsi que les autres « comprennent la véritable beauté et la résilience d’être noir et musulman ».

« L’art visuel se saisit de nous différemment que lorsque nous lisons un texte sur le sujet. L’art visuel, et plus particulièrement la photographie, humanise le propos en s’adressant directement à l’humain qui est en vous. »

Bobby Rogers.

© Bobby Rogers « Être noir et musulman, c’est faire avec la négrophobie, la suprématie arabe et l’islamophobie dans et hors de la oumma »
© Bobby Rogers « Être Noir et Musulman c’est avoir à réciter un passage du Coran à des musulmans non-noirs pour prouver que tu es musulman. »
© Bobby Rogers « Être noir et musulman c’est: si tu ne te fais pas traiter de nègre, tu te fais traiter de terroriste »

 

© Bobby Rogers « Être noir et musulman, c’est être le plus grand groupe d’américains musulmans mais être le dernier à qui on demande de parler de l’Islam « 

Retrouve Palabre sur Facebook

Etudiante marocaine en troisième année en Information - Communication à l'Université Lumière Lyon 2, ma passion pour l'écriture se manifesta dès le plus jeune âge.

On valide ou pas?

3 points
Upvote Downvote

Total votes: 3

Upvotes: 3

Upvotes percentage: 100.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

Comments

comments

25 dessins animés qui ont bercé ton enfance si tu as grandi en Afrique dans les 90’s

BET AWARDS 2017: Wizkid sacré meilleur »artiste international africain »