dans

10 choses que vous ne saviez pas sur l’armée Zoulou

L’une des plus grosses défaites de l’armée britannique sous l’ère victorienne a eu lieu lors de la bataille qu’ils ont livrée contre les Zoulous à Isandlwana 1879. Les Zoulous comptaient parmi les guerriers les plus redoutables du continent noir. Mais qui étaient-ils vraiment? Voici quelques faits moins connus à leur sujet.

Bataille d’Isandlwana le 22 janvier 1879 lors de la guerre de Zoulou. Photo: Charles Edwin

1. Ils avaient plus d’armes à feu que les britanniques en 1879 mais…

Pendant la guerre de 1879, les Zoulous avaient plus d’armes à feu que les Britanniques. Malheureusement pour eux, la plupart étaient des fils à chargement par la bouche obsolètes avec une portée et une précision limitées, et peu d’hommes avaient le temps ou les munitions de s’exercer au tir.

2. Leur plus grande faiblesse: la bouffe

La plus grande faiblesse de l’armée zouloue était son manque de train de ravitaillement. Les guerriers avaient souvent faim à moins de pouvoir s’emparer de la nourriture de l’ennemi. C’est une des raisons pour lesquelles ils étaient généralement désireux d’attaquer.

Régiment Zoulou se préparant pour une attaque

3. Des vrais moqueurs

Les Zoulous admiraient l’habileté avec les mots et inventaient des vers impromptus sur le champ de bataille en se moquant de leurs adversaires et de leurs armes. Cela s’appliquait même aux batteries de fusées britanniques, censées terroriser des ennemis «peu sophistiqués».

4. Il n’y avait pas d’âge de départ à la retraite

L’armée zouloue n’avait pas d’âge de départ à la retraite et, en 1879, parmi les régiments de réserve figuraient des hommes de soixante-dix ans. 

Guerriers Zoulou en pleine attaque

5. Des boucliers uniques par chaque régiment

Les bovins du peuple Nguni dont les peaux étaient utilisées comme boucliers sont apparus dans plus de cent couleurs et motifs différents, chacun portant son propre nom zoulou. Chaque régiment était censé porter une couleur de bouclier distincte, mais en 1879, les pénuries de bétail rendaient cela impossible.

6. Des rivalités internes existaient au sein de l’armée

Il existait régulièrement des rivalités entre différentes unités de la même armée, mais les Zoulous ont poussé la chose à l’extrême. Un affrontement entre deux régiments en 1877 fit au moins soixante-dix morts. Les officiers supérieurs et le roi lui-même encourageaient ces frictions, estimant que cela renforçait l’ardeur des guerriers. Cependant, il était strictement interdit d’utiliser des lances dans de tels combats, qui étaient plutôt livrés avec des bâtons.

Guerriers zoulous: bataille de Gingindlovu le 2 avril 1879

7. Les soldats utilisaient une tactique pour se confondre au bétail

Accroupis derrière leur boucliers en cuir de vache, les Zoulous se confondaient avec le bétail en pâturage. Une tactique qui leur a notamment permis de piéger un commando Boer en 1838.

8. Non, ils ne torturaient pas les prisonniers blancs.

Contrairement au mythe victorien, les Zoulous n’ont pas torturé les prisonniers. En fait, ils n’ont presque jamais fait de prisonniers. Le seul soldat britannique capturé en 1879 (qui était en réalité français) fut interrogé puis relâché.

Bataille d’Isandlwana

9. Ils se sont essayés à la cavalerie, en vain

Selon les Boers, les Zoulous avaient déjà expérimenté la cavalerie ( l’arme des militaires ou des guerriers qui combattent à cheval. ). Mais ça n’a pas été un succès, car leurs chevaux, volés aux Boers, fuyaient en désordre pour tenter de rejoindre leurs copains dans le camp adverse.

10. Des redoutables guerriers enviés

On estime que les Zoulous étaient de si bons guerriers que dans les années 1890, les Allemands et les Belges tentèrent de les recruter pour leurs propres armées coloniales. Ils ont en réalité rassemblé des hommes appartenant à d’autres groupes ethniques qui prétendaient être des Zoulous pour rejoindre le groupe.

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote
palabre

Ecrit par palabre

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

12 faits étonnants que vous ignoriez sur le (Grand) Royaume du Bénin

15 actes qui font de Thomas Sankara le meilleur dirigeant que l’Afrique ait connu