dans

7 fois où les colons se sont pris des raclées de la part des armées africaines

On connait la bataille d’Isandlwana comme étant la plus grosse défaite de l’armée britannique par les Zoulous durant l’ère de la conquête coloniale mais ce n’était pas la seule hein. D’autres puissances européennes se sont également faites correctement chicoter sur le continent. Voici quelques-unes dont vous n’avez peut-être pas entendu parler.

1. La raclée d’Intombe (Afrique du Sud), 12 mars 1879

Plus de six semaines après Isandlwana, les Britanniques subirent une nouvelle défaite au Zoulouland, lorsque les guerriers de Mbilini waMswati surprirent une infanterie de ravitaillement qui s’était imprudemment arrêtée pour la nuit à mi-chemin de la rivière Intombe. Les Zoulous ont exterminé les 80 soldats de leur côté de la rivière, puis ont traversé et entouré les survivants de l’autre rive. L’officier de commandement britannique décida de partir chercher de l’aide sur le seul cheval disponible, mais les hommes qu’il avait abandonnés réussirent à se frayer un chemin sous le commandement d’un sous-officier.

2. Quand Carls Peters a voulu blaguer avec les Massaï à Elbejet (Kenya), Décembre 1889

L’explorateur allemand Carl Peters fut envoyé en Ouganda pour tenter d’arracher le territoire aux Britanniques. Mi-décembre 1889, le corps expéditionnaire de Peters, composé de 60 hommes, atteignit le plateau de Laikipia, territoire Maasaï (dans l’actuel Kenya). Malgré la réputation des guerriers Massaï, Carl Peters a voulu blaguer avec ces derniers et, il ne récolta rien de bon. Carl et ses troupes attaquèrent en effet le village dans la nuit, pendant que les populations dormaient. Ils s’emparèrent d’environ 2 000 têtes de bétail. Cependant, les guerriers se regroupèrent au pied de la colline Elbejet et menacèrent le camp de Peters, le forçant à se replier.
Par la suite, Peters tenta de décrire le combat comme une victoire (car c’est vrai qu’il y eut plus de pertes du côté des Massaï), mais en réalité, il avait été contraint d’abandonner la plus grande partie du bétail et n’avait sauvé l’expédition que par une évasion précipitée.

La riposte Massaï à la bataille d’Elbejet

3. La défaite de Von Zelewski  à la rivière Rugaro (Tanzanie), le 17 août 1891

Hauptmann von Zelewski, officier impitoyable, dirigeait une expédition punitive allemande sur les terres du peuple Hehe, dans l’actuelle Tanzanie, lorsqu’il fut pris en embuscade par 3 000 guerriers. Les Allemands avaient environ 450 hommes – principalement des askaris recrutés sur place – et possédaient des canons de campagne et des mitrailleuses Maxim, mais l’artillerie était transportée démantelée et n’avait jamais été utilisée. Les Hehe déclenchèrent les coups de feu, puis continuèrent avec des lances. Plus de 250 Allemands et askaris ont été tués et les autres ont été forcés de prendre la fuite. Zelewski lui-même s’est fait harponner par un garçon de 16 ans, qui a été richement récompensé pour son exploit.

Guerrier Hehe

4. La défaite de von Gravenreuth au niveau du ravin de Minonge (Cameroun), le 5 November 1891

Plus tard, un autre officier allemand, Hauptmann von Gravenreuth, décida lui aussi de se lancer dans une expédition ambitieuse à l’intérieur des terres, plus précisément sur la Côte Ouest, près du Mont Cameroun. A peine a-t-il débarqué et parcouru quelques kilomètres que les Bakweri, l’inondèrent de lances et de mousquets. Capturée alors qu’elle traversait le ravin, la formation a été mise en déroute et Gravenreuth a été tué par une lance empoisonnée.

5. La correction des Yao aux britanniques (Malawi), février 1892

Zarafi, un chef du puissant peuple Yao, assiégeait le poste britannique à Fort Johnston, dans l’actuel Malawi. Le commandant civil du fort, M. King, a persuadé des lanciers Ngoni basés dans les environs de le rejoindre pour une sortie, mais dès que les Yao se mirent à tirer, ils changèrent d’avis et s’enfuirent. King fut grièvement blessé, mais les troupes restantes réussirent à se retirer dans le fort couvertes par un officier de la marine nommé Inge, qui tint les Yao avec un seul pistolet jusqu’à ce que ses munitions soient épuisées. Inge s’échappa, mais les hommes de Zarafi récupérèrent le fameux pistolet.

Les mousquetaires yao du Malawi, illustrés dans R. Brown

6. La rouste administrée au lieutenant Franqui par les Azandé (RDC), 11 février 1895

Le lieutenant Franqui, officier de l’armée privée du roi belge Léopold, la “Force publique”, dirigeait une formation de 700 askaris africains ainsi que des alliés locaux sur le territoire des Azande, dans l’actuelle République démocratique du Congo. Un chef Azande nommé Bafuka lui refusa l’autorisation de traverser ses terres, mais Franqui l’ignora et continua. Les hommes de Bafuka s’alignèrent des deux côtés de la route cachés par herbes hautes d’éléphants et prirent la formation complètement par surprise. La bataille a duré toute la journée mais, à la tombée de la nuit, les askaris survivants étaient en pleine fuite, Franqui avait été blessé et les Azande ramassèrent un grand nombre de fusils abandonnés.

Guerriers Azande

7. La défaite de Pembe (Angola), 28 septembre 1904

Lors du «partage de l’Afrique», le Portugal a tenté d’établir son autorité sur sa colonie angolaise, mais la tâche fut plus difficile, car de nombreux autochtones étaient armés de fusils de contrebande. Lorsqu’une formation du capitaine De Aguiar s’est heurtée à une forte résistance au détour d’une forêt, le capitaine Pinto De Almeida a été envoyé en compagnie de 500 soldats portugais en renfort. Ils furent accueilli par des tireurs Kwamato cachés. Ils durent se replier dans une clairière afin de mettre en place une formation défensive. Mais, les portugais ne pouvaient pas voir leurs assaillants dans la brousse et ont gaspillé la plupart de leurs munitions pendant que les Kwamato continuaient à les éliminer dans le plus grand des calmes. Plus de la moitié des soldats furent abattus, ce qu contraint Aguiar et ses copains à déguerpir.

Qu'en pensez-vous?

0 points
Upvote Downvote
palabre

Ecrit par palabre

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

15 actes qui font de Thomas Sankara le meilleur dirigeant que l’Afrique ait connu

10 savoirs insolites et utiles sur l’Afrique, notre chouette continent